Une mission plus difficile

Publié le 7 mars 2006

Catégories: Nouvelles

Tenter de répondre aux patients à travers tout le pays, déménager quotidiennement les cliniques, faire face aux bris d’équipement engendrés par les transports abusifs, sentir le stress relié à ces changements, bref la dernière mission au Guatemala aura été difficile.

Néanmoins, du 6 au 21 janvier 2006, Dr Claude Leduc de Montréal, Dre Hoang-Anh Nguyen de Montréal, Dr Carlos Bravo d’Outremont, assistés de Mme Judith Olson de Sherbrooke, de Mme Marie Gaudreault de Montréal et des hygiénistes Lili-Anne Raby de Thurso et Véronique Taillefer de Sainte-Foy, auront quand même traité 656 patients, soit 1229 extractions (simples et chirurgicales), 136 restaurations (permanentes et temporaires), 167 nettoyages (Cavitron et curettes) et envoyé cinq personnes pour des consultations orthodontiques. La première semaine, le groupe a été séparé et les interventions se sont déroulées dans deux environnements totalement différents. Une partie du groupe est resté en ville pour desservir la population proche de Mixco et l’autre groupe a parcouru les villages près de Monterrico et autour du lac Atitlan. Par contre, les équipements n’étaient pas suffisants pour deux équipes, même si l’unité mobile fonctionnait très bien, malgré l’absence de succion. Les jours suivants, « Nous nous promenons dans trois villages différents pour traiter des patients. Certains d’entre eux n’ont jamais vu de dentistes et plusieurs doivent parcourir des kilomètres à pied pour venir jusqu’à nous. Presque tous les patients ont une dentition avec beaucoup de caries, dents fracturées, racines résiduelles, mauvaise hygiène, bref, beaucoup de travail nous attendait! », dit la brigade. Il y a eu des moments déterminants, comme à San Jose lorsque l’équipe a décidé de recruter elle-même les patients. « Pour nous, ce fut deux heures de travail des plus significatives », indique le groupe.

Partagez