Un projet QSF entièrement repensé

Publié le 22 octobre 2020

Catégories: À la une, COVID-19, Santé, TSF en Équateur

Le projet Québec Sans Frontières (QSF) 2019-2020 de Terre Sans Frontières (TSF) qui devait mener à l’envoi en Équateur de jeunes volontaires en éducation spécialisée a été complètement repensé afin d’être adapté à la réalité du COVID-19 en Équateur. 

La nouvelle mouture du projet a délaissé l’envoi de volontaires, devenu impossible à cause de la pandémie, pour se tourner vers des besoins spécifiques identifiés par le partenaire terrain, la Unidad Educativa Especializada Fiscomisional Nuestra Señora del Carmen, une école spécialisée ayant pour mission de fournir des services intégraux et d’améliorer les conditions de vie de personnes, surtout des enfants, vivant avec des handicaps physiques et/ou intellectuels.

L’ensemble des nouvelles activités introduites ont été tournées vers les technologies de l’information et des communications afin de poursuivre le soutien à 80 enfants et à leur famille alors que l’école est toujours fermée.

Six enseignantes et trois administrateurs ont ainsi reçu une formation sur une nouvelle méthode d’aide à la lecture et l’écriture ainsi qu’une formation leur permettant de mettre en place et d’utiliser des outils de communications et d’apprentissage à distance pour l’enseigner. Huit téléphones cellulaires ont aussi été achetés pour les enseignantes afin de faciliter le suivi auprès des enfants, à travers les appareils de leurs parents.

TSF a aussi financé l’embauche d’une thérapeute physique pour qu’elle enseigne divers exercices aux familles via l’application Zoom.

Parallèlement, l’école développe un nouveau site internet qui permettra aux enseignantes et aux familles de rester en contact, aux enfants d’accéder à des ressources et de faire des travaux individuels en ligne et au grand public d’obtenir de l’information, en particulier sur la notion de l’inclusion sociale.

Les participants de QSF qui devaient initialement se rendre en Équateur offriront d’ailleurs leur contribution en mettant en ligne des informations sur l’éducation spécialisée.

Le nerf de la guerre, soit un accès à internet, est assuré avec du temps internet prépayé à la journée mis à la disposition de la vingtaine d’enfants dont les familles n’ont pas d’accès. 

Le nouveau projet QSF contient aussi un volet visant à contrer l’insécurité alimentaire et économique. Des jardins familiaux seront mis en place à travers des formations offertes par un agronome et la donation de semences. Du crédit permettra par ailleurs aux membres d’une association de femmes de lancer de petites entreprises, qu’il s’agisse de restauration, de vente de produits d’hygiène domestique fait maison ou d’élevage de petits animaux.

Partagez