Un projet élargi pour offrir des soins continus

Publié le 2 décembre 2008

Catégories: Nouvelles

Pour une seconde année, une équipe de Dentistes Sans Frontières (DSF) s’est rendue dans le nord de l’Inde afin de poursuivre la mise en place d’un projet dentaire devant permettre aux gens de Menri, une communauté essentiellement habitée par des exilés tibétains, de compter sur certains soins dentaires de manière continue.

L’équipe, composée des dentistes Philippe Martin, David Morin et Miriam Safadi assistés par Stéphanie Ritchie, a d’abord profité de cette mission pour continuer les soins et les examens dentaires entrepris en 2006. Dans un deuxième temps, l’équipe visait à poursuivre la mise en place de mesures d’hygiène et de prévention, à partir de données plus détaillées obtenues sur le terrain. Enfin, on comptait aussi former une infirmière « dentaire », qui pourra prodiguer des soins d’hygiène au quotidien, apposer des scellants et prendre des clichés radiologiques. L’idée derrière la prise de clichés est d’en arriver à une forme de télé-médecine basée sur l’envoi par internet des images, afin d’évaluer les cas et d’établir un ordre de priorité en prévisions des futures missions. Ce volet de télé-médecine est mis en place en collaboration avec une équipe médicale formée du dermatologue Benoît Côté, de la pédiatre Geneviève Beaulieu et de l’interniste Catherine Kissel, qui se rendent aussi périodiquement à Menri offrir des soins. D’ailleurs, tout le groupe s’est déplacé dans la région de Kalipong pour visiter un dispensaire où intervient la docteure Kissel. Cette visite devait permettre aux dentistes d’évaluer les besoins dentaires d’une petite communauté formée d’une quarantaine d’aînés et d’autant d’enfants, à proximité de laquelle se trouve aussi une école accueillant 280 enfants démunis âgés de 5 à 15 ans.

Partagez