TSF en partenariat avec la Fondation Jacqueline Lessard

Publié le 7 mars 2014

Catégories: Développement communautaire

Suite au tremblement de terre de 2010 en Haïti, Mme Jacqueline Lessard, une résidente d’Alma qui prenait soin d’enfants défavorisés en Haïti, a lancé un cri du coeur pour que la maison détruite où elle accueillait ses timouns soit reconstruite. Plusieurs personnes de la région se sont alors concertées pour mettre au monde la Fondation Jacqueline Lessard, qui a amassé assez d’argent pour ériger des bâtiments neufs à Croix-des-Bouquets.

Mme Lessard a pu se rendre en Haïti voir de ses yeux ces installations mais la maladie l’a emportée avant qu’elle ne puisse reprendre sa place auprès des enfants.

Avant son décès en août 2013, Jacqueline Lessard avait clairement exprimé que son voeu le plus cher était que son oeuvre se poursuive et c’est sur cette route que la Fondation Jacqueline Lessard s’est engagée en confiant à Terre Sans Frontières la gestion de l’ensemble de ses projets, avec le soutien financier de M. Jean Coutu.

« L’expérience terrain de TSF et son réseau de partenaires, ici comme en Haïti, permettent d’assurer la continuité de cette oeuvre », assure frère Robert Gonneville, directeur général de Terre Sans Frontières et nouveau directeur général de la Fondation Jacqueline Lessard.

« Son petit-fils a d’ailleurs pu lui montrer des photos de l’arrivée de 35 nouveaux enfants. C’est le plus beau cadeau qu’elle pouvait recevoir avant de partir », ajoute-t-il, tout en confiant que Mme Lessard avait aussi exprimé le souhait que les enfants de la Maison de l’Avenir Jacqueline Lessard développent un sentiment de gratitude dans leur vie.

L’administration de la Maison de l’Avenir Jacqueline Lessard a été placée sous la responsabilité des Filles de Marie Reine Immaculée (FMRI), une communauté religieuse haïtienne expérimentée dans ce type de projet puisqu’elle gère aussi deux écoles primaires à Croix-des-Bouquets.

Partagez