Tournée des classes haute en couleurs

Publié le 14 mars 2007

Catégories: Nouvelles

Une initiative dynamique a vu le jour à l’école Jonathan-Wilson lors de l’année scolaire 2005-2006.  À l’invitation de recueillir des lunettes usagées, un élève a décidé de son propre chef de faire du porte-à-porte et ainsi mousser la récolte de son école.

Les élèves de sa classe ont réalisé une tournée des classes, en mettant en scène des sketchs portant sur la mission d’Opto­métristes Sans Frontières dans le but d’inviter tous les élèves à être solidaires en apportant leurs lunettes usagées à l’école. Tout un succès avec leurs sketchs : « Les colporteurs, La leçon des lunettes, Voyage autour du monde et la vie dure ». Pour faciliter la récolte des lunettes, les boîtes placées chez les professionnels de la santé visuelle étant peu malléables, Optométristes Sans Frontières a pensé à un nouveau contenant : un sac de tissu. Pour rendre le défi plus alléchant et personnaliser les sacs, un concours de dessin a été lancé auprès des élèves du primaire des écoles de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys. Les enfants étaient invités à dessiner ce qu’Optométristes Sans Frontières représente pour eux. Plusieurs centaines de dessins ont été acheminés à Optométristes Sans Frontières. Le choix a été difficile, tant les propositions des enfants étaient belles. Le comité d’OSF a finalement tranché et le grand gagnant est le dessin de Frédérique Sarai, en classe 104 de l’école St-Clément. Une centaine de sacs à l’effigie du dessin de Frédérique ont été confectionnés et la tournée des écoles a commencé. Les frais de fabrication de ces sacs ont été pris en charge personnellement par Dre Louise Papineau. En mai dernier, les enfants remettaient à OSF le résultat de leur quête. L’artiste Frédérique était présente et elle fut chaleureusement applaudie. C’était également l’occasion de dévoiler le nombre de goupilles et de lunettes récoltées en cours d’année. La Fondation Mira a présenté une séance d’entraînement d’un chien-guide. Optométristes Sans Frontières a témoigné de sa mission à l’étranger. Ce sont plus de 2500 paires de lunettes qui ont été récoltées, mais le plus important c’est que plusieurs centaines d’écoliers ont été sensibilisés à la cause de la santé visuelle. Une graine a été plantée, « quelque chose » s’est passée dans le but de soutenir les professionnels de la santé visuelle qui partent en mission.

Partagez