Sévères inondation dans le nord du Congo

Publié le 12 décembre 2019

Catégories: À la une, Santé

Des pluies diluviennes ont provoqué début octobre une crue anormale de la rivière Oubangui, dans le département de la Likouala, dans le nord de la République du Congo, inondant 13 villages.

Dans la majorité des localités touchées, plusieurs infrastructures, dont des écoles et des centres de santé ont été touchées et ont dû cesser leurs activités. Début novembre, on dénombrait plus de 17000 personnes affectées, 3900 habitations détruites, 14 000 animaux d’élevage morts ou disparus et 5500 hectares de champs inondés.

L’équipe de Terre Sans Frontières (TSF) basée à Bétou, qui intervient avec l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) dans le département de la Likouala, s’est rapidement mise à l’œuvre afin de venir en aide aux populations sinistrées.

Une distribution de médicaments, d’antibiotiques, d’antiseptiques et de désinfectant a été lancée. Une surveillance épidémiologique et un plan d’intervention ont aussi été mis en place pour lutter contre les maladies d’origine hydrique, qui risquent d’exploser étant donnée la contamination des points d’eau.

Les besoins restent importants particulièrement en ce qui a trait à la santé, l’hygiène et l’assainissement ainsi qu’en assistance alimentaire.

Partagez