Rééducation périnéale

Publié le 20 novembre 2019

Catégories: Blogue, Physiothérapie Sans Frontières – République du Congo

Par Suzanne Fortin, physiothérapeute

Entrée en matière

Journée d’observation au Centre de Santé de Betou. Que de gens dévoués et compétents! Tellement créatifs, qui savent faire des miracles au quotidien avec si peu de matériel!
Nous avons l’opportunité de les voir à l’œuvre et même de contribuer, Claudia et Valérie ont suivi Dre Grâce dans les visites aux malades et j’ai assisté les sages-femmes pour les cours pré-nataux.
Vraiment nous sommes enchantées par cette entrée en matière

Formation en rééducation périnéale

Deuxième jour de formation en rééducation périnéale, complété. Les gens ont bien apprécié.
Les commentaires sont très positifs et la découverte de la physiothérapie les a conquis. Ils souhaitent d’autres formations et sont contents de mettre des explications sur des techniques qu’ils utilisent parfois mais sans toujours en connaître le pourquoi et les applications. (Selon leurs évaluation de cette formation)

Objectif formation atteint

Hier et aujourd’hui 19 novembre, Valérie et Claudia ont donné leur formation sur la Santé maternelle, les Soins aux nouveaux-nés et le Paludisme. Comme tous les participants, j’ai appris beaucoup de choses et j’ai quand même contribué de mon expertise aux pauses détente-exercices pour faciliter les apprentissages.

J’ai aussi eu l’opportunité de compléter ma formation périnéale sur l’usage des Pessaires dont on avait volontairement fait l’omission lors de mes présentations car il n’y a pas de tel matériel ici au Congo.

Cependant, il y a eu plusieurs questions et commentaires à ce sujet dans le formulaire d’évaluation mentionnant l’intérêt général et surtout le grand besoin des femmes concernant les problèmes reliés aux prolapsus. Nous espérons que les prochains coopérants puissent en apporter quelques-uns afin d’en faire l’essai pour certaines patientes ciblées.

Travail au Centre de santé intégré et auprès de réfugiés

J’ai eu le grand privilège d’accompagner la Sage-Femme Brelle pour les rencontres prénatales de groupe et individuelles. Brelle est une femme très douce et respectueuse de toutes ses patientes. Elle inspire confiance et sait conseiller avec bienveillance. J’ai contribué aux exercices de groupe pour mettre en pratique les notions apprises lors de la formation de la fin de semaine et j’ai aussi donné des exercices individuels pour bien préparer à l’accouchement.

Avec Claudia et Valérie, nous avons aussi distribué du matériel (couches, serviettes sanitaires) dans un camp de réfugiés où on prépare des retours volontaires dans le pays voisin. Ces gens qui retournent volontairement dans leur pays, doivent parcourir 50 km en camion ou jeeps sur une route très accidentée.

Don de médicaments et de matériel médical

Vendredi 22 novembre, nous offrons des médicaments et du matériel médical que nous avons transporté depuis le Canada à l’équipe soignante du CSI. Les valises sont remises à Dr Raphaël et les employés reçoivent cette aide essentielle avec enthousiasme.
La journée est bien occupée, j’ai le privilège d’accompagner la sage-femme Brelle à nouveau pour les visites pré-natales et enseignements périnéaux divers. J’ai aussi parfois des consultations en physiothérapie demandées par Dre Grâce pour des patients souffrant de maux de dos et autres.
Il manque de matériel tel des béquilles ou cannes. Je suis très limitée dans mes recommandations.
Je dois faire des petits dessins sur des bouts de papier car les gens ne parlent pas français ou ne savent pas lire.
J’ai aussi eu le grand bonheur de bercer et donner le biberon à Moïsette, une petite fille née la veille et abandonnée sur la route à la lisière de la forêt. Elle survivra et sera adoptée par l’homme qui l’a recueillie.
Tout reste à faire!