Réception des projets en Haïti

Publié le 2 avril 2013

Catégories: Développement communautaire

Le vaste projet de reconstruction et réhabilitation mené par Terre Sans Frontières (TSF) en Haïti, avec la collaboration financière de l’Agence canadienne de développement international (ACDI) et de plusieurs partenaires, est presque complété.

« Nous avons procédé à la réception provisoire de l’ensemble des projets. Il ne reste plus qu’à inspecter les travaux pour apporter des correctifs au besoin. Les inaugurations devraient se dérouler au mois de mai », précise Catherine L’Anglais, chargée de projet pour Haïti chez TSF. Dans l’ensemble, les projets ont été réalisés selon les attentes et dans des délais plus que raisonnables considérant des conditions difficiles qui prévalent toujours sur le terrain en Haïti. « Quelques travaux supplémentaires sont nécessaires, comme à l’adduction d’eau de Savanne Henry, qui a été endommagée par le passage de l’ouragan Sandy l’automne dernier», précise Mme L’Anglais. Les projets de cette vaste intervention couvrent trois secteurs, soit l’éducation, l’eau potable et la santé. En éducation les projets se sont concrétisés par la construction de deux écoles, l’une régulière (Terrier Rouge) et l’autre technique (Jacmel), la réhabilitation de deux école régulières (Jacmel et Carrefour) ainsi que par l’équipement de deux écoles techniques (Jacmel et Miragoâne). Au total, ces projets en éducation permettent de favoriser l’éducation d’environ 1200 jeunes. Les travaux en eau potable ont mené à la réhabilitation de deux adductions d’eau (Labrousse et Savanne Henry), à la construction d’une troisième (Dessources), au creusage de sept puits, à la réparation de 102 pompes à eau, et la fabrication/distribution de 800 filtres à eau. Ces projets permettent de mieux desservir en eau potable près de 250 000 personnes. En santé, un centre de santé (Pétion-ville) capable de traiter une centaine de personnes par jour a été reconstruit et équipé. Un dispensaire a aussi été équipé à Labrousse.

Partagez