Quand la magie continue d’opérer

Publié le 24 septembre 2019

Catégories: Blogue, Dentistes Sans Frontières Tanzanie

Par : Catherine Piché, dentiste

Déjà trois semaines ont passées depuis mon retour d’Afrique.
Ce qui reste de ces moments de partage, d’expériences et de connaissances?
De mon côté, de la fierté, de l’empathie, un sentiment du devoir accompli, une impression d’avoir participé à quelque chose de plus grand que soi.
Du côté des patients Tanzaniens, des dents sauvées, des douleurs soulagées, des qualités des vie retrouvées.
Du côté des thérapeutes dentaires, des acquis qui les aident tous les jours à traiter leurs patients dans leurs petits villages respectifs.

Prodiguer des traitements de canaux dans des régions de la Tanzanie où l’espoir de sauver ses dents semble révolu, faute de ressources et de moyens, ça remonte en moi des doux souvenirs.
Est-ce que tu peux imaginer que pour ce moment, pour ce traitement, tu es exactement la réponse aux espoirs de ces humains en détresse?
Simplement parce que tu as fait le choix de venir partager des connaissances et ton expérience dans un pays  en développement où les gens ont d’aussi bonnes valeurs que toi, mais ont moins de chance que toi.
Participer à des moments comme ça, pour moi, ça donne un sens à mon travail et ça donne même un sens à ma vie.
Je réalise que j’ai vraiment de la chance d’être dentiste et de pouvoir aider les gens d’un peu partout dans le monde.
Si tu hésites à faire un voyage de coopération volontaire, je te le dis, lance-toi! Je te garantis que tu ne le regretteras pas, tes efforts et ton temps en vaudront la chandelle.

Ce qui me fascine encore de ce voyage en Tanzanie, c’est que contrairement à des voyages humanitaires où on traite un maximum de patients pour ensuite retourner d’où l’on vient, cette fois-ci, même après mon départ, la magie continue d’opérer.
Cette semaine j’ai reçu un message de remerciement de Kabwe, le thérapeute dentaire de Mwanga à qui j’ai enseigné, qui me disait qu’il avait déjà fait 5 traitements de canaux avec succès depuis mon départ.
C’est un traitement qui était pour lui complètement abstrait à mon arrivée. Je l’ai regardé observer et absorber la matière avec passion, je l’ai ensuite vu négocier ses premiers canaux avec persévérance.
C’est fou de penser qu’après avoir souhaité en faire depuis si longtemps, grâce à mes enseignements, il est maintenant capable d’en faire tout seul, avec le peu d’instruments qu’il a à sa disposition.
C’est cela que Terre sans Frontières entend par leur mission de développement durable.

Mon moment le plus marquant de mon voyage en Tanzanie? Le moment où j’ai sorti un nerf complet d’une dent devant les regard ébahis des deux thérapeutes dentaires, de l’assistante Jacqueline et d’Arkadi, l’agent de liaison terrain. Je me sentais comme une magicienne qui venait de sortir un lapin d’un chapeau!!!

Avoir des souvenirs qui dessinent automatiquement un sourire sur ton visage, ça n’a pas de prix.

À la prochaine fois, Terre sans Frontières!

Un commentaire

  1. Tasmine a écrit :

    Bravo 🙌 et en bravo! Tu es merveilleuse et j’espère que tu va continuer à partager tes connaissances ❤️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *