Projet de formation scolaire en RDCongo

Publié le 26 août 2013

Catégories: Éducation

Terre Sans Frontières (TSF) va réaliser un important projet de formation scolaire en République démocratique du Congo qui vise à renforcer les capacités des enseignants et des enseignantes ainsi que du personnel de 350 écoles primaires et secondaires de la province du Haut-Uele, qui desservent plus de 75 000 élèves.

Des sessions de formation seront mises sur pied pour appuyer trois grands axes d’intervention, soit la pédagogie au primaire et au secondaire (particulièrement les mathématiques et le français), la gestion administrative des écoles et l’augmentation du nombre de filles dans les écoles secondaires. Les problématiques auxquelles Terre Sans Frontières souhaite s’attaquer avec ce projet sont multiples. La hausse du nombre d’enfants en âge de fréquenter l’école met notamment beaucoup de pression sur les enseignants et enseignantes, qui sont souvent sous-qualifiés et qui doivent parfois aller enseigner au secondaire alors que leur formation est adaptée au primaire. Il y a aussi nécessité de contrer une croyance selon laquelle les jeunes filles n’ont pas besoin d’aller au secondaire puisque des garçons le font pour elles. Du côté de la direction des établissements scolaires, des lacunes en gestion, notamment la capacité de présenter des états financiers, ont été identifiées par des coordonnateurs et des directeurs eux-mêmes. En plus d’organiser des sessions de formation, le projet offrira également de la formation continue et fournira du matériel éducatif. Des capsules radio et des feuillets d’information permettront également de renforcer certaines actions, dont la sensibilisation à l’importance de l’éducation pour les jeunes filles. Un volet du projet sera aussi dédié à la réfection de bâtiments. Ce projet sera réalisé grâce à la contribution financière du Programme québécois de développement international et de la Fondation internationale Roncalli.

Partagez