Développement intégré dans des villages maliens

Catégories: Développement communautaire, TSF au Mali

Lieux d’intervention

Koulikouro

Description

Sahel 21 filiale de TSF au Mali mène un vaste programme de développement communautaire intégré qui regroupe 24 villages du cercle de Kolokani, dans la région de Koulikoro. Le travail de Sahel 21 dans ces villages s’articule autour de six grandes composantes.

Durée

Cinq ans (2019- 2024)

Résultats 2019-2020

Les efforts ont été fournis à travers 6 composantes qui visent autant le développement local, l’alphabétisation, la santé, le crédit rotatif, la sécurité alimentaire, ainsi que l’entrepreneuriat rural, afin d’appuyer les villages. Le tout s’est déroulé par des thématiques spécifiques pour arriver à des résultats positifs.

Composante 1 – Association de Développement Villageoises (ADV) et inter-villageoises renforcées et rendues autonomes 

Il est question d’ici 2024 que les communautés villageoises puissent acquérir au plan technique, institutionnel et financier, un nombre important de structures locales autonomes avec des structures inter villageoises. Les acteurs locaux seront formés et outillés pour porter l’ensemble des opérations de façon transparente et crédible.

  • Sensibilisation des communautés villageoises: 32 ateliers de sensibilisation tenus dans les villages avec une participation estimée à plus de 4 611 personnes dont 54 % sont des femmes.
  • Formalisation, formation des structures locales: Diverses séances d’animation populaires tenues dans les villages, ainsi que des formations spécifiques à l’endroit des responsables des organisations Les autres seront tenus en l’année II.
  • Campagnes d’alphabétisation réalisées: Le perfectionnement des formateurs et     des superviseurs, ainsi que la construction de 8 nouveaux centres d’alphabétisation sont terminés.  Les préparatifs pour le déroulement de la campagne d’Alphabétisation sont en cours.
  • Octroi des bourses aux jeunes filles: 100 % des 66 boursières ont donné des résultats académiques satisfaisants.
  • Compétitions sportives réalisées : Lorganisation des compétitions sportives a réalisée des compétitions sportives dans les Cercles de Nara et de Kolokani.

Composante 2 – Amélioration de la santé sexuelle, reproductive et nutritionnelle des populations

Des programmes et ateliers sont mis en place afin de travailler main dans la main avec tous les secteurs impliqués pour amener un maintien favorable aux jeunes filles, mais aussi des hommes et des femmes dans les attraits de leurs bien-être sanitaires et nutritionnels.

  • Agents socio-sanitaires perfectionnés sur la SSRD: 5 ateliers de restitution d’information et de formations (Agents socio-sanitaires, Membres ASACO et Relais) sur la SSRD des 4 aires de santé ont touché 120 personnes dont 48 femmes. De plus, les thèmes développés ont porté sur le planning familial, le mariage précoce, l’excision, la malnutrition des femmes enceintes et des personnes âgées. Sans oublier 2 Comités de santé communautaires (CSCOM) qui ont bénéficié de matériels médicaux.
  • Campagne de sensibilisation des populations en matière de SSRD et de nutrition: 2 séances d’animations tenues dans 52 villages touchant 3120 personnes dont 1778 femmes sur la santé sexuelle et reproductive, les MST, les mutilations génitales et les aspects liés à la nutrition.
  • Prestataires communautaires sensibilisés sur la SSRD et de nutrition : 48 agents socio-sanitaires formés et diverses séances de conscientisation réalisées dans les 4 aires en direction 105 personnes dont 40 femmes composées de relais villageois, des guérisseurs traditionnels et des accoucheuses traditionnelles.
  • Comités des femmes nutritionnistes formés, outillés et fonctionnels : 52 comités des femmes nutritionnistes formés et équipés dans 52 villages. Ils sont 260 nutritionnistes villageoises, dont 99% sont des femmes. Les thèmes développés ont porté sur l’allaitement, la nutrition et les démonstrations culinaires.
  • Points d’eau potable réalisés et fonctionnels : Les travaux d’étude géophysiques et les forages sont terminés, le creusement des puits est en cours dans 2 villages. De plus, 3 villages prévus plus de 1400 personnes et leurs bétails sont impactés.

Composante 3 – Accès accru des populations aux services financiers de base

Cette composante vise à soutenir les initiatives économiques dans 37 villages à travers un système de crédit rotatif autogéré par les villages eux-mêmes. Elle met également l’attention particulière envers les femmes et les jeunes.

  • Programme de formation de l’équipe réalisé : Les différentes formations et visites de projets similaires ont permis de rehausser le niveau d’appropriation de la nouvelle démarche de fonctionnement des systèmes de microfinance au Mali. En outre, 95 % de réalisation est complète. Le forum villageois a été convoqué en fin mars 2020. Un choix institutionnel fut adopté par rapport à la formalisation des caisses.

Composante 4 – Accès accru des populations à l’emploi

Former, supporter, orienter et appuyer financièrement des promoteurs et promotrices dans la réalisation de leur projet d’affaires, de la naissance à la croissance de l’entreprise.

  • Population sensibilisée et promoteurs de projets sélectionnés : 1187 personnes sensibilisées et 44 nouveaux promoteurs retenus dont 50 % des femmes.
  • Appuis financiers fonctionnels : Tous les 32 anciens promoteurs ont bénéficié de l’accompagnement de proximité et des services de suivi vétérinaire.
  • Entreprises appuyées : Les formations fixes ont démarré 9 modules améliorés.

Composante 5 – Dotation d’une structure et du matériel d’appui

Cette composante s’inscrit dans une dynamique d’appui financier et de transfert des compétences aux Soeurs de la Charité de Saint Louis, afin d’étendre la portée de leur intervention aux femmes prises individuellement et collectivement dans la zone péri-urbaine de Bamako.

  • Centre de promotion féminine construit et prêt à accueillir les groupes de femmes: Toutes les activités prévues ont été réalisées, entre autres, la construction et équipement du centre polyvalent, équipements et matériels pédagogiques pour maraîchage, sensibilisation et la formation des femmes.
  • Conseils techniques fournis en entrepreneuriat et en gestion : des formations techniques liées au maraichage biologique à 14 femmes et à la couture 20 femmes ont été données.

Composante 6 – Renforcement des capacités d’action de S21- TSF et gestion efficiente

Cette composante est mise en œuvre et assurée par une équipe pluridisciplinaire de plusieurs employés dans plusieurs sphères assignées au développement communautaire, mais également en collaboration avec une large responsabilisation des partenaires locaux.

  • Des dispositifs d’appuis spécifiques ont été intégrés progressivement aux domaines suivants: santé sexuelle et reproductive, formalisation des caisses, maraichage biologique et entrepreneuriat rural,
  • Des missions d’appui aux équipes de Sègue et de Banankoro ont permis d’améliorer la qualité de l’intervention et impact sur la population,
  • Le manuel révisé est appliqué à 100 %,
  • Tous les engagements contractuels ont été respectés de façon satisfaisante,
  • Les relations partenariales ont été plus diversifiées que prévues : FONGIM, IPR/IFRA, Centre de référence de Kolokani, Service Social, CAP
  • Le comité de pilotage a été plus actif et opérationnel,
  • L’équipe Sahel 21-TSF a bénéficié de l’appui du TSF–siège pour la présentation de la nouvelle planification stratégique 2019 – 2024 en Mai 2019 et pour une formation sur la gestion des risques et de la sécurité en septembre 2019,
  • L’exerce d’audit semestriel a permis de certifier les résultats financiers du semestre I, celui du semestre II est en cours.

La planification pour la prochaine année 2020-2021 est comme suit :

  • Amélioration de la qualité de vie des femmes, hommes et jeunes de 37 villages ruraux du Cercle de Kolokani (milieu rural).
  • Amélioration du pouvoir économique des femmes, hommes et jeunes des 37 villages ruraux du Cercle de Kolokani (milieu rural) .
  • Viabilité assurée du programme d’entrepreneuriat féminin à travers les Sœurs de la Charité de Saint Louis dans le Cercle de Kati (milieu périurbain).
  • Capacité d’appui et d’efficience de Sahel 21-TSF renforcée
  • Un objectif de 37 villages des communes de Didieni, Sagabala, Nara et de la zone péri-urbaine de Bamako (Banankoro) et plus de 32 319 populations bénéficiaires

Partie prenante

Fondation Marcelle et Jean Coutu

Contact au Mali

Bureau de Sahel 21, filiale de Terre Sans Frontières au Mali

Hippodrome Bamako
Rue 234, Porte 981
BP 9045
Bamako, Mali
Tél.: +223 20 21 91 02

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *