Centre de formation et d’accompagnement des jeunes et des paysannes de Vialet

Catégories: Développement communautaire, TSF en Haïti


Contexte


Le Centre de formation et d’accompagnement des jeunes et des paysannes est situé dans une zone rurale, dans la communauté de Vialet, entre Petit-Goâve et Miragoane.

Vialet compte une population d’environ 50 000 habitants dont la majorité pratique une agriculture de subsistance. Comme l’accès à la formation et aux services de bases y est limité, le centre permet de combler en partie ces besoins.


Composantes du projet


Programme de formation
175 bénéficiaires

Agroécologie
Le Centre de formation se situe dans une zone habitée majoritairement par des paysans. Les activités sont donc principalement axées sur l’agroécologie ciblant prioritairement les femmes et les jeunes. Les résultats suivants sont visés :

  • Sécurité alimentaire
  • Agriculture résiliente aux changement climatique
  • Système agricole soutenable
  • Valorisation des cultures locales
  • Autonomisation : acquisition de techniques adaptées à l’éco-agrosystème local et surtout accessible aux paysans n’aillant pas accès au financement
  • Reforestation et respect des zones protégées et agroforesterie
  • Écoresponsabilité

Alphabétisation
L’alphabétisation permet d’outiller les paysannes pour qu’elles puissent aller plus loin dans leur apprentissage.

Menuiserie
La formation est axée sur la fabrication de modules servant aux délimitations des parcelles d’agroécologie.


Programme d’activités parascolaires
100 bénéficiaires

Ce programme vise à offrir des cours de Capoeira à des adolescentes afin de prévenir les cas de violence basée sur le genre.


Programme de développement communautaire
5000 bénéficiaires

Amélioration de l’accès à l’eau potable par la réhabilitation de l’adduction.


Principaux partenaires


Association des Producteurs et Agroécologistes Du Sud-Est APAESE​ (150 membres)​
D’une manière générale l’association vise à améliorer de manière résiliente les capacités d’adaptation agroécologiques et le cadre de vie des populations rurales et urbaines du département sud-est.

Centre de Formation et de Protection de l’environnementCEFOPE ​(90 membres)
Leur mission consiste à contribuer de façon collective à l’amélioration des conditions de vie dans les domaines de l’agriculture, la sante et la protection de l’environnement dans les sections communales de Petit-Goâve.

Comité des Femmes Dévouées pour le Développement de MaroseCOFADEM (85 membres)
COFADEM a pour principale mission de contribuer à l’amélioration des conditions des femmes de la communauté et assurer leur intégration dans la société en tant que citoyennes responsables et solidaires.

Viv Espwa pou Devlopman Kap-Wouj VEDEK (1 500 membres)
VEDEK travaille pour l’avancement de la communauté Cap-Rougeoise tout en donnant une attention particulière au groupe défavorisé des secteurs de la paysannerie.


Appui financier


Fondation Marcelle et Jean Coutu

Un commentaire

  1. Bonsoir,
    Je suis heureux de lire sur la page de TSF toutes les activités qui sont en train d’être réalisées à Vialet, une section communale de Petit-Goâve. Je suis l’un des dirigeants d’une organisation de paysans dénommée Konbit Peyizan Grandans (KPGA). Comment développer une relation d’échange entre l’organisation et KPGA ? Il s’avère que l’agroécologie constitue notre champ d’action prioritaire.

    Bonswa,
    Mwen byen kontan li sou paj TSF tout aktivite ou ap mennen nan vyale ki chita komin tigwav. Mwen se yon dirijan yon oganizasyon peyizan ki rele Konbit Peyizan Grandans ( KPGA). Ki fason pou nou devlope yon relasyon dechanj ant oganizasyon nan travay ak yo nan vyale ak KPGA. Paske zafe agwo-ekoloji nou ap travay sou li anpil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *