Apprivoiser la terre africaine

Publié le 29 août 2019

Catégories: Blogue, Dentistes Sans Frontières Tanzanie

Par : Tasmine Esmail et Elizabeth Dallaire, hygiénistes dentaires

Bonjour à tous,

Notre première semaine s’est bien déroulée. Nous avons apprivoisé la terre africaine ainsi que le mode de fonctionnement, la culture, la nourriture ainsi que leur mot fétiche « pole-pole », qui veut dire; lentement. Tout se fait ici à un rythme lent, comme un escargot. De plus, nous avons apprivoisé les routes cahoteuses de l’Afrique, ce qu’ils appellent les massages africains. Plus les jours passent, et plus nous nous rendons compte qu’ici, c’est un système très protocolaire. Nous devons signer un registre à chaque endroit que nous visitons, lors de la mission.

Nous avons le privilège de faire des visites dans les écoles plus favorisées, ainsi que moins favorisées. Nous avons aussi remarqué cette grande disparité autant dans l’éducation des élèves et dans leur habillement, que dans l’accueil et leur langue de communication. Les enfants sont tellement beaux et charmants, ils nous accueillent à bras ouverts et ne veulent plus qu’on parte. Nous leur avons montré la prévention dentaire, en leur montrant la méthode de brossage adéquate, ainsi que l’explication du processus de la carie. Par la suite, nous avons effectué des dépistages dentaires individuels dans le but de référer les cas les plus urgents à la clinique dentaire de Mwanga.

Il est évident qu’ici en Afrique, les obturations dentaires se font rares, l’extraction est de mise. Cependant, lors de notre mission, nous pouvons leur donner la chance d’avoir recours aux obturations, traitement de canal, fluorure de diamine d’argent et nettoyages. D’un autre côté, ont leur apporte l’éducation nécessaire pour prévenir les maladies bucco-dentaires dès leur plus jeune âge.

Notre grand coup de cœur cette semaine est de pouvoir intervenir auprès d’enfants sourds et muets, afin de leur partager nos connaissances grâce à l’accompagnement d’un interprète en langage des signes. De plus, nous avons eu la chance de faire une activité de sensibilisation avec la marionnette Alex non genrée produite dans le cadre d’un projet Québec Sans Frontières, dans le but de démystifier les genres et d’éviter de stéréotyper les personnes.

Nous avons aussi eu la chance de faire la démonstration de détartrage au thérapeute dentaire à la clinique de la localité du Mwanga, en espérant qu’à long terme, ce dernier puisse faire plus de prévention que d’extraction.

Continuez à nous lire, pour connaitre la suite de notre mission.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *