Première africaine pour Dentistes Sans Frontières

Publié le 9 décembre 2008

Catégories: Dentistes Sans Frontières

Le Kilimandjaro, plus haut sommet d’Afrique, montagne mythique de la Tanzanie, au sommet éternellement enneigé. C’est à ses pieds, dans la région de Moshi, qu’est intervenue une équipe formée des dentistes Claire Deschamps, Caroline Quach, Abdillahi Ossob, Hélène Bergeron, Jérémie Drapeau et Kady Cissé, assistés de Kathy Trudel et Sylvie Caron. Une première africaine pour Dentistes Sans Frontières (DSF). <br>

Pour cette mission qui s’est déroulée du 23 juillet au 11 août 2007, le plan de travail initial prévoyait la formation de quatre groupes, afin de répartir les soins dans autant de districts. Un groupe est resté à Moshi, le point de chute de l’équipe, pour travailler à l’hôpital Mawenzi. Un second groupe s’est rendu à l’hôpital Kibosho, situé à 32 kilomètres de Moshi. Le troisième groupe était basé à l’hôpital Hai, à 20 kilomètres, alors que le quatrième groupe devait voyager 74 kilomètres pour rejoindre Usangi, le lieu d’intervention le plus distant. « Comme aucun dentiste ne s’était rendu à Usangi depuis trois ans, nous nous sommes vite retrouvés avec une quantité impressionnante de patients. Il a donc été décidé de rapatrier toute l’équipe à Usani afin de traiter un maximum de personnes », raconte Nicholaus Lyatuu, chargé de projet de Terre Sans Frontières (TSF) en Tanzanie, tout en précisant que bien des gens ont malheureusement dû retourner chez eux sans pouvoir être traités tant il y avait du monde. Les autorités médicales de l’administration locale du district de Kili-mandjaro, qui avaient invité DSF sur la recommandation de monsieur Lyatuu, n’ont pas manqué de souligner l’importance de cette mission. « Merci à Dentistes Sans Frontières pour les bons soins apportés aux gens de la région de Kilimandjaro. Votre travail dévoué a été apprécié, particulièrement par les gens d’Usangi, dans le district de Mwanga. Vous avez pu voir que la Tanzanie, même si elle est en voie de développement, essaie de fournir du mieux qu’elle peut des services à ses communautés et ses villages. Mais la tâche est difficile vu la rareté des équipements et du matériel, et le manque de professionnels de la santé. Malgré cela, et en travaillant dans des conditions difficiles, vous êtes parvenus à offrir des soins. » Déjà, Dentistes Sans Frontières prévoit envoyer une autre équipe en Tanzanie. « Il y a un grand besoin ici et cela représente un beau défi pour les prochaines missions », remarque Nicholaus Lyatuu. Maintenant que DSF a posé les pieds en Afrique avec cette mission en Tanzanie, un important pays d’intervention pour Terre Sans Frontières, les regards se tournent vers la République Démocratique du Congo. Un conteneur avec des équipements dentaires est en route pour Dungu, dans la province du Haut-Uele, un vaste territoire du nord-est du pays où Terre Sans Frontières mène des projets de développement durable depuis plus de 25 ans. Une fois les équipements sur place, une mission exploratoire s’y rendra afin de planifier avec le milieu la venue de missions de santé bucco-dentaire.

Partagez