Nouvelle mission au Guatemala

Publié le 16 novembre 2005

Catégories: Nouvelles

« Si t’as mal au dos, aux jambes, aux épaules… » Il n’a pas fallu en dire plus long pour que les Guatémaltèques viennent nombreux  rencontrer la première mission humanitaire de Chiropratique Sans Frontières. Face à ce premier succès, une nouvelle mission va repartir au Guatemala en février 2006. Elle sera composée des Docteurs en chiropratique Marie-Claude Lyonnais, Simon-Pierre Rioux, François Raymond, Judith Blum, Luc Pomerleau et cinq étudiants :  Amélie Paré, Simon-Michel Bélisle, Marie-Hélène Nicolas, Olivier Dessurault, Mathieu Picard.

Du 9 au 20 mai 2005, l’équipe composée de quatre chiropraticiens, de dix finissants au doctorat de 1er cycle en chiropratique de l’Université du Québec à Trois-Rivières et d’un étudiant accompagnateur, est venue en aide aux populations démunies du Guatemala. La nouvelle équipe qui part en février 2006 va marcher sur les pas de l’ancienne. Les volontaires de Chiropratique Sans Frontières (CSF) n’ont pas chômé : entre 300 et 500 patients par jour, à l’exception d’une journée où 1200 patients furent ajustés, surtout des étudiants lors de notre journée à Satalite et autant de traitements manuels, notamment de manipulation ou d’ajustement de la colonne vertébrale. Le groupe était basé à Mixco, chez les Sœurs de la Providence. « Nous avons été reçus avec chaleur et sourire par ces sœurs originaires du Honduras. L’endroit était parfait pour accueillir un groupe de quinze personnes réparties dans quatre chambres différentes », disent les membres de Chiropratique Sans Frontières qui ont, le moins qu’on puisse dire, beaucoup bougé durant leur mission. Ainsi, les deux premières journées de mission se sont déroulées dans la zone 6 de la capitale et le groupe a accepté d’être scindé en deux pour travailler dans des chapelles différentes. La troisième journée s’est tenue dans un presbytère de la zone 3 de Guatemala Cuidad surnommé la Basurero, la zone poubelle. Les ajustements de la journée suivante se sont déroulés à Ciudad Quetzal où la moitié du groupe intervenait dans une clinique médicale et l’autre dans une salle paroissiale de la ville. La mission de chiropratique s’est poursuivie à Satalite, dans une école primaire-secondaire, puis à Antigua. Le périple s’est terminé par une journée d’ajustement à Mixco à l’endroit même où l’équipe était hébergée. L’équipe dit avoir été surprise de la réception et de l’ouverture des gens face à la chiropratique, un type de soin complètement nouveau pour eux. Les commentaires très positifs sont aussi venus du partenaire-terrain. Cette première mission de Chiropratique Sans Frontières a remporté un franc succès dû à la bonne préparation de l’équipe. Il reste bien entendu certaines adaptations à apporter pour les prochaines missions. Il revient à la nouvelle équipe de faire les changements nécessaires et de préparer le terrain pour les futures missions. L’équipe parviendra peut-être à rejoindre le représentant de la Fédération Mondiale de Chiropratique au Guatemala, Dr Tyggum. Les objectifs de CSF visent, entre autres, à favoriser la mondialisation des soins chiropratiques, à établir des services continus dans les pays et à former des chiropraticiens et peut-être même à établir des écoles. Mission après mission, cela prend forme!

Partagez