PSF en Tanzanie Octobre 2014

Catégories: Missions terminées, Tanzanie

Amélie Simoneau et Isabelle Lacasse, physiothérapeutes en mission en Tanzanie en compagnie de Fides Temba physiothérapeute à l’hôpital St-Joseph de Moshi

Dates de mission

Du 6 au 17 octobre 2014

Cadre d’intervention

Amélie Simoneau et Isabelle Lacasse, physiothérapeutes propriétaires et membres du comité aviseur de Physiothérapie Sans Frontières, ont réalisé une mission à l’Hôpital St-Joseph de Moshi, du 6 au 17 octobre 2014, auprès d’une clientèle adulte orthopédique. Il s’agit d’un petit hôpital qui est en fonction depuis 2001 et qui est dirigé par des religieuses dont la Mère Supérieure, Dre Urbani Luyimo, médecin de formation.

Objectifs de la mission

  • appuyer le renforcement des capacités de la physiothérapeute à l’hôpital St-Joseph
  • Partager leurs bonnes pratiques sur les diagnostics et les plans de traitements
  • offrir des soins en appui à la physiothérapeute

Volontaires

  • Amélie Simoneau, Physiothérapeute propriétaire
  • Isabelle Lacasse, Physiothérapeute propriétaire          

Activités réalisées

Elles ont travaillé en collaboration avec leur collègue tanzanienne Mme Fides Temba tout en s’adaptant aux conditions du milieu avec un local de physiothérapie petit et sans équipement à l’exception d’une table de traitement (style table médicale), un bureau, deux chaises, un oreiller et un drap. Elles ont découverts aussi rapidement que la physiothérapeute Fides doit voir une clientèle variée sur les étages de l’hôpital : pédiatrique avec brûlure, conditions pulmonaires, ACV, gériatrie. En plus de la clientèle hospitalisée, Fides reçoit une clientèle orthopédique externe en cours de journée et ce, sans horaire précis! Avec des notions de base, elle doit donc jongler avec toute cette variété de cas et répondre aux divers besoins. Elles ont aussi remarqué que les médecins se réfèrent fréquemment à elle pour avis sur certains rayons-X, qu’elle peut analyser car elle a reçu la formation en cours de baccalauréat.

Lors de leurs nombreux échanges pour améliorer les pratiques de Fides, l’enseignement des tests spécifiques s’est avéré très utile. Au cours des deux semaines de mission, elles ont passé en revue chacune des articulations, discutant des tests et de leurs résultats pour obtenir un meilleur diagnostic différentiel. Amélie et Isabelle ont partagé et démontré leur routine d’évaluation, autant subjective qu’objective, afin de permettre à Fides d’assimiler l’information rapidement et d’améliorer son réflexe d’analyse.

Elles ont été agréablement surprises de la belle collaboration des tanzaniens-es malgré la barrière de la langue. « Nous avons côtoyé des gens réceptifs, intéressés et prêts à s’investir dans leur réhabilitation. En conclusion, nous avons énormément apprécié l’expérience. Une mission humanitaire permet de se recentrer sur ses propres valeurs. Elle nous permet de constater combien nous sommes choyés par la technologie ici au Québec. De simples gestes banals se retrouvent rapidement des épreuves lorsque nous en sommes privés. Nous disons donc mission accomplie et rêvons déjà de pouvoir donner encore au suivant dans un futur pas si lointain ! » Amélie Simoneau et Isabelle Lacasse

Retour sur la mission en vidéos et en images  

 

Articles publiés en lien avec cette mission :

http://physioquebec.com/tanzanie-2014/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *