Les Optométristes Sans Frontières voient loin

Publié le 9 mars 2006

Catégories: Nouvelles

Les gestes de solidarité et d’entraide posés depuis des années par les Optométristes Sans Frontières (OSF) font des petits.

Un optométriste de Choluteca, David Centeno offre gratuitement, tous les vendredis, cinq examens de la vue à des personnes âgées de Nakaomé (bourgade du sud du Honduras) ainsi que des lunettes depuis le mois d’avril. Le passage de la dernière brigade d’OSF au Honduras aura également permis à 12 patientes et patients diagnostiqués par les optométristes québécois de les transférer auprès d’un ophtalmologue de Tegucigalpa, la capitale, pour subir des chirurgies de la cataracte. Les brigades se suivent dans les pays d‘intervention et la sensibilisation de ce côté-ci de la frontière fonctionne bien. Ainsi, après plusieurs années de conférences dans les écoles par le biais de la pastorale, les optométristes de Rivière-du-Loup se sont alliés avec le Centre de réadaptation en déficience intellectuelle du Bas-Saint-Laurent pour recueillir des lunettes usagées et des casquettes. Les équipes de personnes handicapées nettoient les lunettes, ce qui permet en même temps d’occuper ces gens au moyen d’activités simples et intéressantes. À la rentrée scolaire de septembre 2005, une dizaine d’animatrices et animateurs de vie spirituelle et engagement communautaire de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) ont approché Optométristes Sans Frontières (OSF) pour mettre en place un projet de récolte de lunettes dans 62 écoles dans lesquelles ils travaillent. Leur objectif était de sensibiliser les enfants à la santé visuelle et aux besoins des plus pauvres de la planète. Un vrai succès !

Partagez