Le Club des Lions de Coaticook derrière OSF

Publié le 14 mars 2007

Catégories: Nouvelles

Mission rime avec préparation et OSF avec partage des compétences et des connaissances.

Une fois sur le terrain, la réussite d’une mission repose dans la manière dont les lunettes sont convenablement analysées et classées dans des contenants. Beaucoup plus d’efficacité, car il s’agit de répondre aux files de patients qui viennent recevoir les soins et ne pas perdre de temps à chercher la bonne prescription. Aussi les paires de lunettes sont rangées en grandes familles. Dr Hector Tremblay, optométriste à la retraite de Coaticook, l’a appris au cours de ses nombreuses missions. Comme citoyen engagé dans sa communauté, il a fait appel au Club Lions de Coaticook pour recevoir ce coup de main très précieux. Le président du chapitre, M. Michel Verrier et ses troupes ont répondu avec enthousiasme et détermination. En septembre 2005, le groupe s’est constitué un comité bénévole d’une douzaine de personnes regroupées autour de MM. Léandre Gaudreau, Vincent Demers, Jacques Fillion et de Mme Monique Bégin. L’objectif : nettoyer les lunettes et les classer. Et ça commençait plutôt fort, car il y avait 8000 paires en attente! Qu’à cela ne tienne, le comité s’est fait prêter une salle par la Société d’histoire de Coaticook, au troisième étage de la bibliothèque Françoise-Maurice. Ils y ont installé des bacs et le recyclage a pu commencer. Dr Tremblay a offert les premières formations. « Il a habitué notre œil à repérer les égratignures et à localiser les verres progressifs », explique le président du chapitre. Le moins qu’on puisse dire, c’est que le comité est bien organisé. En huit étapes, les vieilles paires de lunettes sont analysées et précieusement rangées dans des boîtes préalablement identifiées. Dr Tremblay agit comme contrôleur de la qualité et avoue que le groupe bénévole est très opérationnel. Néanmoins, il manquait un lentimètre électronique pour augmenter la rapidité d’exécution. Ainsi, un membre des Lions, M. Maurice Duchesneau a monté un projet pour l’achat d’un CL100 de TopCon. Pour ce faire, tous les Lions de la zone ont été informés et mis à contribution : Comton, Coaticook, Johnville, Sherbrooke, Magog. Chacun a monté une activité de financement et, au début du printemps, les Clubs remettaient 4000 $ pour acheter l’appareil. Depuis, le comité bénévole a presque triplé le nombre de lunettes analysées par jour et au début de l’été, ce sont 4778 paires qui ont été classées soigneusement, numérotées et placées dans des pochettes en plastique. C’est plus qu’une histoire technique et d’engagement dont il s’agit là, c’est aussi un véritable transfert de savoirs et la création d’un réseau de connaissances à laquelle on assiste. Car ce travail en équipe a crée des liens forts entre les bénévoles, mais surtout chacun a pu se découvrir des nouveaux talents. En ce sens, la mission d’Optométristes Sans Frontières s’accomplit dans cette richesse commune.

Partagez