Insécurité alimentaire au Sahel

Publié le 10 septembre 2012

Catégories: Aide humanitaire

En 2011, la Corne de l’Afrique a fait face à une terrible sécheresse qui a jeté des millions de personnes dans l’insécurité alimentaire. Terre Sans Frontières a d’ailleurs répondu à cette crise en mettant de l’avant plusieurs projets d’aide alimentaire au Kenya, l’un des pays les plus touchés, notamment avec les Frères de l’Instruction chrétienne et les Missionnaires de la Consolata. Bien que
la situation se soit améliorée avec le retour de la pluie, on estime que 2,3 millions de personnes sont toujours à risque en Somalie.

En 2012, c’est au tour de la région du Sahel, en Afrique de l’Ouest, de faire les frais d’une météo anormalement sèche, accompagnée d’une baisse de la production céréalière et d’une flambée du prix des denrées de base qui menace près de 800 000 familles selon l’Organisation des Nations Unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO). Cela représente environ 15 millions de personnes qui font face à l’insécurité alimentaire au Niger, au Mali, au Burkina Faso, au Tchad, au Sénégal, en Gambie et en Mauritanie. Au Mali, où Terre Sans Frontières est présent à travers le projet Sahel 21 de la Fondation Marcelle et Jean Coutu, la FAO estime qu’environ 3,5 millions de personnes réparties dans 210 communes font actuellement face à une insécurité alimentaire sévère.

Partagez