Forum Nord-Sud/Sud-Sud 2005

Publié le 25 avril 2005

Catégories: Nouvelles

Le Forum Nord-Sud/Sud-Sud de Terre Sans Frontières, qui s’est tenu du 7 au 11 février 2005 à Nabinoonya, sur les rives apaisantes du lac Victoria, en Ouganda, a été un grand succès.

Au total, une trentaine de personnes, chargés de projet et membres du personnel de La Prairie, membres du conseil d’administration, représentants et partenaires sur le terrain, ont accepté l’invitation. Plusieurs autres intervenants d’Ouganda, autant des frères de l’Instruction chrétienne que des partenaires impliqués dans des projets soutenus par TSF, ont également participé. Dix pays étaient ainsi représentés, soit le Canada, la République démocratique du Congo, le Burundi, l’Ouganda, le Rwanda, la Tanzanie, le Kenya, les Philippines, les Etats-Unis et Haïti. Cette grande réunion, la première en neuf ans, a été l’occasion de discuter de plusieurs thèmes, dont le prochain Plan stratégique quinquennal, la réalité sociale et économique des pays d’intervention de l’organisme, les politique environnement, genre et développement et jeunesse, ou encore l’informatique et le financement des projets. Au-delà des ateliers, cette rencontre a surtout été une belle occasion de resserrer des liens et d’en tisser de nouveaux. Plus encore, elle a permis de catalyser la communication entre des dizaines d’intervenants travaillant chacun dans un environnement qui leur est propre, mais mettant tous de l’avant le même objectif : concrétiser l’intervention de Terre Sans Frontières. « On nous a offert un forum ouvert, permettant des contacts de personne à personne, qui ne peuvent être recréés à partir de communications écrites », s’est réjoui un participant. « Une telle rencontre nous permet d’améliorer notre compréhension de Terre Sans Frontières et sa relation avec ses partenaires », a mentionné un autre, tandis que plusieurs ont affirmé que les outils acquis durant le Forum les aideraient pour « l’articulation » « la présentation » et le « suivi des projets » dont ils sont responsables. Évidemment, la réussite de ce Forum a été rendue possible grâce à un accueil remarquable des frères de Kisubi, qui ont tout fait pour que les participants se sentent chez eux. Pas le moindre pépin médical n’est venu entraver la bonne humeur des participants, ce qui représente toujours une des principales préoccupations dans le cadre d’un tel événement. Le succès de ce Forum a aussi fait dire à plusieurs participants qu’il serait important de récidiver dans un délai d’environ cinq ans, afin de maintenir une cohésion entre le terrain et les exigences des bailleurs de fonds.

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *