Histoire à succès en Tanzanie

Un pont vers une vie meilleure

Cela fait maintenant près de 20 ans que Nicolas Lyatuu roule sa bosse comme agent de liaison de Terre Sans Frontières (TSF) en Tanzanie. Les zones excentrées où les populations ont besoin de tout, il connaît. La difficulté d’amener des soins de santé là où il n’y en a pas, il sait. Aussi est-il en mesurer de pleinement le chemin parcouru depuis quatre ans.
Et pour lui, il ne fait aucun doute que le programme de coopération volontaire mené dans son pays est un important vecteur de changements.

« À Usangi, Mwanga et Kifula, les cliniques dentaires que j’ai connues avant 2015 étaient très incomplètes, autant du point de vue des infrastructures que de l’équipement destiné à offrir des soins dentaires », se rappelle-t-il. « Pour ce qui est des cliniques visuelles, il n’y en avait tout simplement pas. Les gens se rendaient à l’hôpital ou aux centres de santé pour être référés vers des hôpitaux situés loin de chez eux », ajoute monsieur Lyatuu, tout en précisant que la majorité des personnes ne s’y rendaient pas parce qu’elles n’avaient pas l’argent pour le transport, le logement et les traitements.

Mais la réalité est aujourd’hui toute autre. Grâce à la transformation des établissements de santé et aux solides connaissances en dentisterie et en optométrie transmises aux professionnel(le)s de Tanzanie par des coopérant(e)s volontaires du Canada, la population est maintenant en mesure de recevoir des services continus.

De plus, des programmes communautaires de préventions en santé visuelle et dentaire sont bien implantés. C’est ainsi que trois fois par semaine, à l’hôpital d’Usangi et dans ses centres de santé affiliés, des sessions d’éducation au public ciblant ces thématiques mais aussi la santé globale sont offertes par des dentistes, des optométristes, des infirmières ou des docteurs.
La prise en charge locale, avec l’appui des autorités compétentes, est évidente : les équipements sont entretenus, la mise à niveau des compétences des professionnels locaux est faite par des spécialistes du pays et des services sont offerts en permanence.

« Cela contribue à changer positivement le niveau de vie de la population. En ayant une meilleure santé, les gens peuvent mieux se consacrer à des activités économiques leur permettant de gagner leur vie. Ce programme est un pont vers une vie meilleure. »
Nicholas Lyatuu