Des enfants prennent en charge la santé visuelle des plus pauvres

Publié le 14 mars 2007

Catégories: Nouvelles

C’est toujours difficile de transmettre l’émotion. Pourtant, le 30 mai dernier, la grande kermesse des enfants a particulièrement touché OSF.

Depuis un an, avec l’appui des animateurs de vie spirituelle et d’engagement communautaire, niveau primaire, de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys de Montréal, les enfants de 63 écoles se font les porteurs d’information pour les projets humanitaires d’OSF en récoltant des lunettes. Ils ne pouvaient pas tous venir pour la grande finale. Le sous-sol de l’église maronite Sainte-Madeleine-Sophie-Barrat n’aurait pu tous les recevoir. Toutefois, ils étaient plus de 200 enfants à remettre officiellement à Optométristes Sans Frontières le résultat de leur récolte annuelle de lunettes faite dans les écoles primaires de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys. Ce n’est pas tant les milliers de paires ramassées que la sensibilisation et l’appropriation des projets d’OSF par les enfants qui est le plus marquant. En effet, l’objectif des animateurs de vie spirituelle et d’engagement communautaire était de sensibiliser les enfants à la santé visuelle et aux besoins des plus pauvres de la planète. Plus spécifiquement, cet élan de solidarité est né du désir de faire vivre aux élèves des écoles primaires un projet à la portée de tous, qui vient en aide à autrui et qui s’inscrit bien dans le cadre de leur grand projet éducatif annuel, la Chasse aux goupilles. Ce projet mobilise près de 20 000 élèves, dont le but est de remettre à la Fondation Mira les fonds recueillis par le recyclage de goupilles d’aluminium. Depuis les débuts de la Chasse aux goupilles, ce sont plusieurs millions de goupilles d’aluminium qui ont été amassées par les enfants. Chaque année, l’équipe d’animateurs s’allie à un organisme. Cette année, explique Suzie Bouchard, animatrice de vie spirituelle et d’engagement communautaire, « Nous voyons grand, car nous agissons tant au niveau local qu’international. En effet, parallèlement à la Chasse aux goupilles, mais tout en restant dans le thème de la vue, les élèves sont aussi invités à participer à une cueillette de lunettes usagées, avec une attention particulière pour les lunettes pour enfants. Celles-ci seront ensuite offertes à Optométristes Sans Frontières qui les pres­crira lors de missions humanitaires dans les pays en voie de développement ». Les enfants et leurs enseignants ont laissé cours à l’expression de leur créativité. Ils ont lu les bulletins d’OSF et ont traduit les besoins dans leur langage. Ainsi, ils ont créé des pièces de théâtre, se sont déguisés, se sont maquillés, ont chanté… pour expliquer aux autres enfants ce qu’est Optométristes Sans Frontières. C‘était vraiment très touchant de sentir leur détermination, de les voir aller avec une telle énergie. Avec énergie et réflexion !

Partagez