PANDÉMIE DE COVID-19

Témoignage de Tanzanie

Publié le 27 avril 2020

Catégories: COVID-19

Nicholaus Lyatuu
Agent de liaison TSF
Tanzanie

Au bureau de TSF à Moshi, nous avons mis en place une station de lavage des mains afin de sensibiliser les gens à l’importance de respecter les mesures de protection contre la COVID-19.

Nos partenaires en santé, à Mwanga et Kifula, ne sont pas particulièrement bien préparés à l’arrivée de la COVID-19. Il n’y a pas de source d’approvisionnement fiable et rapide et les prix augmentent brusquement. C’est pourquoi il était si important de pouvoir leur fournir des gants d’examen, des masques chirurgicaux, du savon liquide, du gel hydroalcoolique et des thermomètres. Nous leur avons aussi fourni des outils de sensibilisation pour les aider à former leur personnel. Mais dans l’ensemble, il y a peu de ressources et d’équipement pour faire face à la pandémie.

Au nouveau national, un seul laboratoire peut réaliser des tests pour la COVID-19 de sorte qu’on peut difficilement dire que nous avons les moyens de diagnostiquer. La majorité des centres de santé sont dans des édifices qui n’ont pas été conçus pour cela au départ. C’est un défi lorsque nous avons besoin de place supplémentaires pour hospitalier ou isoler des patients.

Ce manque de ressources pour combattre inquiète beaucoup les équipes médicales et affecte leur moral. De plus, ces gens n’ont pas le choix de déambuler dans des rues très achalandées pour acheter ce dont ils ont besoin pour vivre.

Mais dans tout ce brouhaha nous parvenons à maintenir nos soins de santé pour les femmes enceintes et les enfants, ce qui est une priorité pour nous.

Partagez