Cinq ans de présence en République du Congo

Publié le 15 avril 2020

Catégories: À la une, Aide humanitaire

C’est un très bel anniversaire que Terre Sans Frontières (TSF) a souligné en février en République du Congo : celui marquant ses cinq ans d’interventions dans le domaine de la santé, en partenariat avec l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés.

Au cours de cette période, plus de 60 000 personnes réfugiées provenant principalement de la République Centrafricaine et de la République démocratique du Congo, de même que les populations au sein desquelles elles se sont intégrées dans le département de la Likouala, au nord du pays, ont ainsi pu avoir accès à des soins de santé primaire, secondaire et tertiaire.

La capacité de TSF de répondre aux besoins des bénéficiaires, grâce à une équipe qui regroupe en ce moment plus d’une centaine de personnes, lui a aussi permis de diversifier ses partenariats dans le pays, notamment avec le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), le Programme alimentaire mondial (PAM), l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds des Nations Unies pour la population.

Les interventions en santé ont aussi été étendues dans la capitale Brazzaville, afin de desservir les réfugiés urbains et dans le département des Plateaux, où plusieurs milliers de nouveaux réfugiés se sont installés en 2019.
Ce qui caractérise ce programme tient dans la diversité des actions menées, qui ont englobé au fil de ces cinq années plusieurs types de soins, avec une attention particulière aux soins de santé maternelle et infantile, dont la vaccination des nouveaux nés, ainsi que la réhabilitation nutritionnelle d’enfants et de femmes enceintes et allaitantes. Le suivi psychologique auprès de personnes traumatisées, la surveillance épidémiologique et les campagnes de prévention contre le sida ou la maladie à virus Ebola sont également au nombre des actions qui ont été menées.

« Fêter cinq ans de présence, c’est fêter notre capacité à durer et à agir pour que les choses changent positivement. Cela montre que nos actions répondent à des besoins véritables et met en relief notre sens de l’écoute par rapport aux difficultés vécues par les personnes réfugiées », souligne Jean Fortin, directeur général de TSF, qui était sur place pour les célébrations marquant cet anniversaire, en compagnie de Mme Linda Bambonye, présidente du conseil d’administration.

Au cours de leur séjour, Monsieur Fortin et Madame Bambonye ont d’ailleurs multiplié les rencontres auprès de nombreuses instances de l’ONU et du gouvernement, pour bien exprimer la volonté de TSF de poursuivre et même d’étendre ses partenariats et ses interventions en République du Congo.

Partagez