Adduction d’eau pour un hameau masai

Publié le 23 mars 2006

Catégories: Nouvelles

Le hameau masai de Palestina, situé au cœur d’une plaine semi-aride tout près de Moshi, en Tanzanie, peut maintenant compter sur une adduction d’eau grâce au soutien fourni par Terre Sans Frontières, à travers l’Agence canadienne de développement internationale et la Fondation internationale Roncalli.<

D’une longueur de six kilomètres et pourvu de cinq bornes-fontaines, cette adduction branchée à un réseau municipal fournit maintenant à plus de 2000 personnes une eau de qualité. La distance moyenne de marche qui séparait cette population d’une source d’eau potable a ainsi été réduite de quatre à un demi-kilomètre. La population de Palestina s’est bien appropriée le projet en prenant en charge l’excavation d’une tranchée, l’enfouissement de la tuyauterie et la formation d’un comité d’eau chargé de gérer les équipements et la ressource. Traditionnellement des pasteurs nomades, les Masais tendent à se sédentariser dans des hameaux qui autrefois constituaient des campements migratoires. En effet, les changements climatiques rendent les plaines de moins en moins propices à l’élevage des animaux, de sorte que les Masais diversifient leurs activités économiques, notamment en se tournant vers l’agriculture.

Partagez