25 ans d’Avions Sans Frontières
Petits miracles

Publié le 24 février 2010

Catégories: 2010, Avions Sans Frontières

Le frère Herman Tanguay, qui a passé 30 ans de sa vie en République démocratique du Congo, se souvient de quelques petits miracles accomplis par Avions Sans Frontières (ASF).

Je me rappelle de ce jeune homme qui avait été attaqué par des bandits sur la route de Limolo-Soudan. Il avait reçu une balle dans l’estomac. On l’a transporté en civière jusqu’à notre centre de santé, 60 kilomètres sous un soleil puissant. Il fallait une radiographie pour repérer l’endroit de la balle. Le moribond était dangereusement malade, mais encore conscient. La seule solution : ASF pour un hôpital avec électricité, radio et intervention. Il fut donc transféré à l’hôpital d’Isiro et fut sauvé. Je me rappelle des grands malades : ce jeune à la jambe cassée, cet homme à la jambe noire d’infection, cette petite fille dont l’oeil gauche pendait sur la joue, cette autre fille en train de mourir de faiblesse, cette femme de catéchiste qui souffrait de glaucome avancée, l’abbé qui avait la jambe cassée à la suite d’un accident de moto, ces sidéens qui n’achevaient plus de mourir, ces personnes opérées qui vivotaient, toutes ces personnes dont on perdait l’espoir de guérison… La solution venait toujours par le biais d’ASF qui pouvait transférer les patients auprès des médecins de l’hôpital de Dungu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *