Ouragan Matthew en Haïti
TSF répond rapidement

Publié le 1 mars 2017

Catégories: À la une, Urgence

L’Ouragan Matthew qui a balayé Haïti les 3 et 4 octobre dernier a causé des dommages significatifs sur l’île. Plusieurs organisations ont vu leurs infrastructures être complètement anéanties, qu’il s’agisse d’écoles, de centres de santé ou de centres communautaires.
« Mais l’ensemble des bâtiments de nos projets ont bien résisté », se réjouit Catherine L’Anglais, directrice du bureau TSF en Haïti. » Bien sûr, il y a eu des inondations mais les bâtisses, notamment celles dont la construction a été supervisée par TSF, sont intactes. « D’ailleurs, des centaines de personnes ont pu s’y réfugier au plus fort de la tempête », souligne Mme L’Anglais.
Ainsi, la Maison de l’Avenir Jacqueline Lessard et l’école Laferté-Roy à Croix-des-Bouquets, l’école les Mains Ouvertes aux Cayes et le Centre mère-enfant Marcelle et Jean Coutu à Vialet ont bien encaissé l’assaut de Matthew.
Pour ce qui est de l’orphelinat de l’Œuvre St-François-d’Assise situé à L’île-à-Vache, une zone très durement touchée, le bâtiment de physiothérapie nouvellement construit a résisté mais les autres infrastructures ont été endommagées, notamment les toitures et le bloc sanitaire.
C’est d’ailleurs à l’Île-à-Vache que TSF a rapidement démarré ses opérations d’urgence, étant la première organisation à s’y rendre. Dès le 8 octobre, de l’eau, des provisions alimentaires, des produits hygiéniques et des produits d’entretien ménager y ont été acheminés. Deux équipes médicales s’y sont rapidement rendues, autant pour offrir des soins que pour prévenir l’apparition de maladies comme le choléra. Une troisième clinique médicale s’est aussi rendue du côté des Cayes, à l’école Les Mains Ouvertes. Des équipes sont aussi à faire l’évaluation des dommages et des besoins pour l’ensemble des projets de TSF.
Près de quatre mois après le passage de Matthew, des interventions sont donc toujours en cours pour réparer les dommages, particulièrement du côté de l’Île-à-Vache, et l’expertise de TSF est même sollicitée par des organisations qui ont été durement touchées. C’est le cas de la Fondation Paradis des indiens, située aux Abricots, qui a confié à TSF les études techniques et d’ingénierie pour la reconstruction de 11 de ses écoles, complètement détruites par l’ouragan.
Plusieurs personnes, entreprises et fondations ont fait preuve d’une grande générosité toute suite après le passage de l’ouragan Matthew ce qui a aidé TSF à mener rapidement des interventions d’urgence. La famille Banks de Toronto a notamment lancé une campagne de financement au sein de son réseau qui a permis de récolter près de 55 000 $ afin d’appuyer l’orphelinat à l’Île-à-Vache. La Fondation Marcelle et Jean Coutu a également tenu à offrir son soutien puisqu’Haïti est un pays qui est au cœur de ses priorités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *