La rééducation périnéale & le Sénégal

Publié le 13 décembre 2017

Catégories: Blogue, Physiothérapie Sans Frontières - Sénégal

Le décompte est commencé: moins d’un mois avant mon départ! À la mi-janvier, je m’envolerai vers le Sénégal pour un voyage qui sortira de l’ordinaire. Je serai accompagnée d’une collègue, aussi physiothérapeute en rééducation périnéale et pelvienne, pour partir en mission de coopération internationale! Je sens qu’il y aura plusieurs aventures à venir…

J’ai toujours voulu faire une mission à l’étranger et ce depuis que je suis très jeune. Je me rappelle être au secondaire et y penser déjà! Au printemps dernier, en discutant avec ma collègue, nous avons eu envie d’un nouveau défi: pourquoi ne pas aller faire de la rééducation périnéale à l’étranger et y améliorer les soins de santé féminine? Nous avons donc approché l’organisme Terre Sans Frontières pour discuter de notre idée. Leur enthousiasme nous a poussé à poursvuire les démarches et nous voilà qui partirons en janvier 2018. Comment mieux commencer l’année, n’est-ce pas?

Ce sera la première fois qu’une mission en rééducation périnéale aura lieu avec cet organisme. Nous irons au Sénégal pour 3 semaines et ce, de façon bénévole. Comme les Sénégalais ont très peu de physiothérapeutes, il n’est pas réaliste de croire qu’ils auront le temps de faire des soins périnataux, comme nous le faisons ici. Il faudra s’adapter! C’est pourquoi nous collaborerons avec les sages-femmes qui sont plus près des femmes enceintes et des mamans. Nous irons transmettre nos connaissances dans ce domaine de la physiothérapie et intervenir auprès de la population. J’ai comme l’impression que nous en apprendrons aussi beaucoup là-bas!

Ce qui est fabuleux en rééducation périnéale, c’est qu’avec peu, nous faisons beaucoup. Ce qu’il nous faut: des mains gantés (rire) et notre bagage éducatif! Nous sommes convaincues que les sages-femmes pourront à leur tour aider des milliers de femmes qui souffrent d’incontinence, de prolapsus pelviens, de douleurs périnéales…

En écrivant ce texte, je suis nerveuse, mais une belle nervosité. Le départ approche… J’ai reçu mes nombreux vaccins, j’ai mon filet et mon chasse-moustique! Je suis prête! Le Sénégal m’attend!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *