L'optométriste Michel Desrosiers lors d'une intervention en Tanzanie. | Photo Roland Filiatrault