Des femmes membres du Women Educational and Economic Center de Tanzanie évaluent les grains de maïs traités avec leur décortiqueuse. | Photo Philippe casgrain