Décès de frère Joseph Bourgeois

Publié le 9 août 2017

Catégories: À la une

Photo : Philippe Casgrain

C’est avec beaucoup de tristesse que Terre Sans Frontières (TSF) a appris le décès soudain de Frère Joseph Bourgeois, i.c., qui était membre du conseil d’administration de l’organisme depuis 1998 et dont il a assumé la présidence de 2001 à 2013.

Enseignant, formateur et accompagnateur doté d’une formidable écoute, Frère Joseph a toujours été un grand défenseur de TSF, fortement interpellé par les projets et les programmes mis de l’avant et vivement intéressé par chaque personne constituant l’équipe.

Frère Joseph a été missionnaire au Burundi et au Rwanda pour les Frère de l’Instruction chrétienne durant plusieurs années. Lorsque le génocide a éclaté au Rwanda en 1994, il y oeuvrait comme directeur d’un centre de formation pour jeunes agriculteurs et éleveurs, en remplacement de frère François Cardinal, assassiné quelques mois plus tôt. N’eut été de l’intervention du représentant de TSF au Burundi, M. Denis Ouellet, il y aurait laissé sa vie. Il s’est plutôt retrouvé dans les camps de réfugiés de Goma, en République démocratique du Congo, où il a formé avec l’Institut de formation humaine intégrale de Montréal (IFHIM) des formateurs et formatrices pour désamorcer les mécanismes de vengeance chez les jeunes et les adultes traumatisés par le génocide.

Frère Joseph a aussi été directeur et intervenant au Phare de Longueuil, un organisme communautaire permettant à des jeunes adultes de s’impliquer auprès de personnes marginalisées. À travers cette volonté d’accompagner des jeunes, Frère Joseph a permis à Terre Sans Frontières d’en intéresser plusieurs à sa mission, que ce soit en vivant une expérience sur le terrain ou en participant à sa vie associative.

2 commentaires

  1. johanne dupuis a écrit :

    Frère Joseph vous allez me manquer. Votre sourire et votre joie de vivre
    faisaient ma journée au nettoyeur. Du haut de votre ciel veillez sur nous et enveloppez-nous de votre immense amour. À bientôt

  2. Mariette Jodoin-Massé a écrit :

    C’est triste de le voir partir.
    Frère Joseph à été remarquable par ses accomplissements pour favoriser le développement humain et social tant à l’étranger que localement.
    Que la Paix l’accompagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *